Un passé qui ne part pas en fumée
 
Auteur(s) :Zhang Yihe ; Traduit par
ISBN :978-2-84279-434-7
Date de parution :2009
Pages :342
Poids :0 kg
Dimensions :
Prix :25.00 €
 

" Je n'ai écrit que ce que j'ai vu, ce dont je me souviens et ce que j'ai pensé, en six chapitres à propos de huit personnes, sans compter mes parents" dit l'auteur dans son avant-propos.

Le livre est pourtant dédié à ses parents. Son père, fondateur et leader de la Ligue démocratique - et d'ailleurs aujourd'hui l'un des rares droitiers à n'avoir toujours pas été réhabilité - et sa mère, médecin, sont omniprésents dans ces pages.

Des huit personnes concernées, certaines ont été condamnées pendant le mouvement antidroitier de 1957, un des mouvements politiques successifs en Chine après 1949. Alors qu'avant 1949 les partis démocratiques étaient considérés comme des alliés parce qu'ils s'opposaient aux Guomindang. Lorsque celui-ci a perdu le pouvoir, ils se sont retrouvés dans l'opposition : ils pensaient en effet normal que des opinions différentes puissent s'exprimer à l'Assemblé populaire.

L'auteur, alors adolescente, a fréquenté ces personnalités et ce sont les souvenirs, nourris de détails précis, de ces relations qu'elle rapporte ainsi que son témoignage sur les années mouvementées.
L'histoire de Luo Longji, droitier n°2 de Chine, est rigoureusement documentée. Celle de Chu Anping raconte l'attachement passionné d'un journaliste à "Clarté", organe des partis démocratiques et plate-forme d'une expression libre