Les habitations chinoises (Cultural China Series)
 
Auteur(s) :Shan Deqi ; Traduit par : Tang Jialong
ISBN :7-5085-0435-6
Date de parution :2005-11
Pages :144
Poids : kg
Dimensions :170x230mm
Prix :24.00 €
 

Sur l’immense territoire de la Chine, un pays doté d’une civilisation ancienne et où les conditions naturelles et culturelles diffèrent d’une région à l’autre, les habitations présentent une diversité rarement vue dans le monde. Le présent livre sélectionne plusieurs agglomérations représentatives du point de vue de mode de vie et de l’environnement naturel.
Depuis longtemps on dit qu’il faut aller « au Shanxi, au nord, et à l’Anhui, au sud » pour regarder les habitations remarquables. Au Shanxi central, les résidences à cours sont entourées de hauts murs et abritent dans leur profondeur une succession de chambres leur architecture fine et sobre, et un style libre et exquis. Dans la province du Zhejiang, les maisons aux murs blanchis à la chaux au bord de l’eau donnent une silhouette magnifique. Au Tibet, les maisons fortifiées sont impressionnantes, étagées à différentes hauteurs. Quel que soit leur style architectural, les habitations chinoises manifestent l’aspiration des Chinois à l’harmonie du Ciel et de l’homme, et leur éthique relative à la hiérarchie, au droit d’aînesse, à l’observation de distance entre hommes et femmes, et au traitement différent entre la parenté et la non-parenté. Le lecteur peut connaître la raison d’être de ces habitations, leur style architectural et leur valeur.
Le présent livre est rédigé par le Bureau de l’architecture et de la planification des agglomérations de l’Université Qinghua, sous la direction du professeur Shan Deqi, assisté par Yu Feng, aspirant au doctorat, et est disponible en français, chinois, anglais, japonais, russe, allemand et espagnol.


Né en 1937 dans la province de l’Anhui, Shan Deqi a été diplômé de la Section de l’architecture de Département du Génie civil de l’Université Qinghua en 1960. Il a été successivement le directeur du Bureau pédagogique de la Conception architecturale du Département de l’architecture de l’Université Qinghua, chargé de diriger le doctorat, et membre du Comité académique et du Comité des grades académiques.
Il a dirigé la réalisation des trois projets financés par la Fondation nationale des sciences naturelles, dont « Les habitations chinoises l'homme et l'environnement habitable ». Il a été le principal dessinateur de la « Ville de la Vallée des Nuages » et du « Pavillon du Paravent de jade », au mont Huangshan, et le principal concepteur du « Programme de protection et de développement de la rue Lu Xun, à Shaoxing ».
Il est auteur de « Les habitations traditionnelles chinoises illustrées » et d’autres traités architecturaux.